Membres de Soyagen

Bélanger, Richard Ph.D.


Professeur titulaire

Université Laval

Co-directeur

Une partie de mon travail se concentre sur la recherche de moyens pour lutter contre les maladies fongiques sur les champs, les légumes et les cultures ornementales. Au fil des années, notre groupe de recherche a concentré ses efforts sur le développement de moyens non chimiques et biologiques pour atteindre ses objectifs. Nos efforts visant à élucider les propriétés prophylactiques du silice comme élément bénéfique ont ouvert la voie à de nouveaux paradigmes scientifiques et applications dans l'agriculture. Notre équipe a également été le fer de lance du développement de l'un des premiers biofongicides actuellement commercialisés en Europe. L'étude et la commercialisation de nouveaux outils de contrôle respectueux de l'environnement nécessitent une étroite collaboration entre les chercheurs et le secteur privé. Dans ce contexte, notre équipe a toujours travaillé en étroite collaboration avec les autorités gouvernementales, le secteur privé et plusieurs autres groupes de recherche.

Département de phytologie
Pavillon Paul-Comtois
2425, rue de l'Agriculture
Local 3305
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada
418-656-2131 : 2758
richard.belanger@fsaa.ulaval.ca

 Ph.D. Phytopathologie, State University of New York


Chloé Dussault-Benoit - Maîtrise -
:

Développement d'un multiplex PCR pour le diagnostic des différentes races de Phytophthora sojae présentes au Canada



Geneviève Arsenault-Labrecque - Doctorat -
:

Caractérisation génétique de Phytophthora sojae, agent de la pourriture phytophthoréenne du soya

Maxime De Ronne - Doctorat -
:

Identification de régions génétiques associées à la résistance horizontale du soja adapté au conditions canadiennes contre Phytophthora sojae 




En tant que co-directeur du projet SoyaGen, je dois m'assurer que le projet atteindra ses objectifs attendus. Je dois coordonner la science au sein du projet et établir des liens avec les partenaires et les utilisateurs finaux.

Je suis responsable des Objectifs 3 et 4. L'objectif 3 vise à développer des outils moléculaires permettant l'identification précise des races / pathotypes de P. sojae et H. glycines présents dans les champs de soya du Canada afin d'aider les utilisateurs finaux dans le développement et la sélection de variétés résistantes à ces agents pathogènes / ravageurs. L'Objectif 4 vise à combiner les approches de phénotypage et de génotypage pour identifier les gènes de résistance et les marqueurs qui peuvent être utilisés dans le développement et l'utilisation de variétés de soya résistantes aux principaux pathogènes / ravageurs au Canada.


  • Aliyeh Rasoolizadeh , Université Laval, Étudiante au doctorat
  • Amandine Lebreton, Université Laval, Professionnelle de recherche
  • Benjamin Cinget, Université Laval, Stagiaire post-doctoral
  • Caroline Labbé, Université Laval, Professionnelle de recherche
  • Chloé Dussault Benoit, Université Laval, Étudiante à la maîtrise
  • Devrim Coskun, Université Laval, Stagiaire post-doctoral
  • Geneviève Arsenault-Labrecque, Université Laval, Étudiante au doctorat
  • Huma Sonah, Université Laval, Professeure en visite
  • Krishna Kumar, Université Laval, Étudiant au doctorat
  • Matteo Conti, Université Laval, Étudiant à la maîtrise
  • Maxime de Ronne, Université Laval, Étudiant au doctorat
  • Rupesh Deshmukh, Université Laval, Professeur en visite
  • Shiva Sheelavanta Matha, Université Laval, Stagiaire post-doctoral
  • S. Parthasaraty, Université Laval, Stagiaire port-doctoral